Ravenne capital de l'empire romain et byzantin. Saint Apollinaire le Neuf, église de Théodoric le Grand
Accueil » Le Nord-Est de l’Italie excursion à thème » Émilie Romagne, gastronomie, musique, moteurs » Villes d’art Émilie Romagne capitales provinciales » Ravenne capital de l’Empire Romain et byzantin

Ravenne capital de l’Empire Romain et byzantin

La ville d’art des mosaïques en Émilie-Romagne

Ravenne est l’une des villes d’art les plus importantes d’Italie. En fait, la ville se trouve dans la région de l’Émilie-Romagne, au Nord-Est de notre péninsule. Aujourd’hui, c’est un important terminal de croisière. Ainsi qu’un centre portuaire commercial au nord de la mer Adriatique

Ravenne

La ville était fondée avec des constructions sur des pilotis au bord de la lagune du delta du fleuve Pô. Un territoir qui bordait avec la région de la Vénétie. Donc, elle devient un municipium romain avec l’empereur Auguste. En fait, il l’a choisi pour installer le port de la flotte prétorienne au contrôle des régions orientales de l’Empire. Car le lieu était strategique et favorable. Une grande lagune séparait la partie continentale de la bande côtière sur laquelle se trouvait la ville, ce qui la rendait imprenable, mais en libre communication avec la mer.

De l’Empire Romain d’Occident au roi Théodoric le Grand

En 402, malgré l’enterrement qui réduit l’importance du port, la ville est choisie comme la nouvelle capitale de l’Empire romain d’Occident par Honorius qui, pour échapper aux Goths, quitte l’impuissante Milan. Et dans cette période Ravenne commence à devenir riche en monuments. En 476 à Ravenne le dernier empereur romain est déposé par Odoacre. Mais en 493, le roi des Ostrogoths Théodoric prend le pouvoir sur la ville après un siège de trois ans. Le mausolée, la basilique de Saint-Apollinaire Nuovo, l’église de S. Spirito et le baptistère des Ariens sont construits.

Capitale mondiale de la mosaïque en Émilie-Romagne

Au début du Ve siècle, Ravenne était la capitale de l’Empire romain occidental Théodoric le Grand. A cette époque, la construction des églises et des palais impériaux commencent. À nos jours, l’Unesco les reconnaît comme sites du patrimoine mondial pour la décoration des intérieurs. En fait, nous trouvons des mosaïques qui sont des chefs-d’œuvre uniques.

Sous la domination byzantine

En 540 les Byzantins prennent possession de Ravenne. Et avec Justinien, la ville vit une autre période de splendeur. Dans cette époque sont construites les églises de San Vitale et Sant’Apollinare in Classe. Malheureusement la dynastie imperiale décide de quitter Ravenne et de s’installer à Constantinople. Et la ville devient la capitale de l’Exarchat, une circonscription administrative de l’Empire byzantin.

Les Lombards et les Vénitiens

En 751 Ravenne tombe dans les mains des Lombards et marque la fin de l’unité politique byzantine italienne. sa grande saison est terminée. Pendant les siècles qui suivent, elle est gouvernée par les archevêques, par la municipalité aristocratique et le pouvoir des familles nobles. De 1441 au 1509 Ravenna tombe dans les mains de Venise avant d’être cédée au pape.

Le déclin de la ville

Comme résultat, la ville souffre des siècles de déclin et de différentes dominations. Jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, lorsque Ravenne retrouve sa stabilité économique. Et elle redécouvre ses monuments qui sont des chefs-d’œuvre uniques au monde. Note importante, pour comprendre la transformation du territoir, aujourd’hui Ravenne est à 9 km de la mer!

Ravenne capital de l'Empire Romain et byzantin

1 + 2 =

Pin It on Pinterest

Shares
Share This