artisanat des métaux objets d'ornements en Vénétie

Artisanat des métaux objets d’ornements

La naissance des premiers ateliers d’artisans

Artisanat des métaux objets d’ornements, une longue tradition de cette région. Nous sommes le long des contreforts des Préalpes italiennes, dans la province de Vicence. En particulier, dans les vallées d’Astico et de Leogra. Ici, on pourrait trouver des ressourses actifs de cuivre, d’étain, de plomb, d’or et d’argent. Mais surtout des mines de fer. En fait, dans le village de Forni, à Valdastico, il y avait l’extraction du fer doux et malléable de la pyrite. Cependant, l’activité de recherche pour l’extraction, ensuite la fonte et le forgeage du fer devenait de plus en plus difficile. Surtout pour la combiner avec d’autres métiers fréquemment pratiqués.

En conséquence, la communauté quitte la chasse et la culture des terres. Et elle se spécialise pour produire un surplus de marchandises. Afin de maintenir la nouvelle classe sociale impliquée dans la production d’outils et d’objets «non-essentiels». Et c’est ainsi que nous avons la naissance et le développement de l’artisanat.

L’artisanat des métaux

Surtout, les immigrants ont apporté les techniques de l’extraction et de travail. Et les premiers immigrants étaient les Illyriens. Ensuite, au quatorzième siècle, nous trouvons les mineurs d’origine allemande qui s’installent dans certaines régions de Vicence. Socialement, ils créent des communautés isolées en préservant leur langue, ainsi que leur culture.

Les plus anciens objets faits à la main datent du premier millénaire. En particulier, on trouve des plaques fines en alliage de cuivre, de zinc et d’argent. Il semble que ces plaques pouvaient représenter les parties malades du corps humain. En fait, on offrait ces objets aux dieux afin d’invoquer leur aide et leur pouvoir de guérison.

D’autres images sont le disque solaire, les guerriers et les athlètes. De même que les femmes vêtues de robes longues et fluides. Il y a aussi d’autres objets qui témoignent d’un artisanat artistique des métaux. Comme des bracelets, des boucles d’oreilles et des fibules. En fait, ils ont trouvé ces objets dans une tombe paléovenetienne à Montebelluna.

La ferronnerie à partir du quinzième siècle

L’artisanat de la métallurgie a traversé des périodes de splendeur ainsi que des moments d’agonie. Cependant, il y a eu un certain réveil de l’art au cours du siècle dernier. Surtout, lorsque les forgeurs de fer se sont installés le long des Préalpes italiennes.

Toujours dans la région de Vicence, à Cogollo et à Rettorgole, il y avait le travail et le battement de cuivre. Et dans le même endroit, il y avait aussi la production de couteaux renommés. En plus toutes sortes de clous étaient fabriqués à Fusine dans la vallée de Posina. Donc, des activités typiques qui ont continué jusqu’à quelques années. Et à nos jours, les portails impressionnants de différentes villas montrent quelques exemples précieux de cet art. En conclusion, des villas palladiennes qui se trouvent dans toute la région de la Vénétie.

D’autre part, nous trouvons aussi des objets «simples» qui sont de véritables œuvres d’art. Comme la ferronnerie sur les coffres de mariage, ainsi que les girouettes qui ornent les toits des maisons. Et même des chenets monumentaux. En conclusion, ces chef-d’œuvres sont le résultat de talents personnels et de bras robustes. Ainsi que des mains agiles et des compétences spécifiques avec une sensibilité de l’œil. Cela signifie avoir aussi une familiarité avec le feu qui brille comme un ami, prêt à vivre.

Cuivre et laiton 

Ce métier a une tradition extrêmement ancienne derrière elle qui date jusqu’à nos jours. En fait, toute la production des ustensiles de cuisine était en cuivre. Tels que les seaux utilisés pour drainer l’eau des puits. Et les innombrables formes différentes pour la cuisson de gâteaux de toutes sortes.

Aujourd’hui, le métier a pris un tournant différent. En fait, il se ramifie dans la production d’objets pour l’ornement. Quelques exemples sont le porte pot et le support de parapluie. En conséquence, souvent, la décoration faite avec goût et élégance donne plus de valeur à ces œuvres. Et à présent, plusieurs collections d’objets de cuivre anciens sont devenues précieuses et bien demandées.

L’artisan en cuivre travaille également avec l’alliage de cuivre et de zinc. Notamment connu sous le nom de laiton, pour la production des assiettes et des récipients décorés.

Le musée Toni Benetton

Toni Benetton était né à Trevise en Vénétie en 1910. Il est considéré comme l’un des principaux sculpteurs contemporains. Éclectique, il a travaillé avec divers matériaux tels que le bronze, le plâtre et l’aquarelle. Mais il préférait le fer, avec lequel il exploitait ses créations. Le but de son style est donc l’exposition extérieure. En fait, des années 1950 aux années 1960, ses travaux ont été réalisés pour les centres urbains et les parcs.

Randonnée à thème artisanat des métaux

5 + 15 =

Pin It on Pinterest

Shares
Share This