Les seigneurs et les Châteaux au Moyen Âge

par | Nov 9, 2015

Les seigneurs et les Châteaux au Moyen Âge

Les invasions hongroises

Les seigneurs et les Châteaux, leur naissance. Dans la région de la Vénétie, les invasions hongroises du Xe siècle ont provoqué la reconstruction des remparts des lieux habités. En conséquence, nous trouvons un grand nombre de châteaux sur le territoire. Ces centres fortifiés ont pour origine la défense des populations rurales. Donc ils deviennent un système de contrôle et d’exploitation de la part des gouverneurs. Note importante, ces centres étaient souvent le siège de l’évêque et en plus d’une autorité publique faible. Cela a favori la creation de nouveaux et plus puissants centres de pouvoir religieux et militaires dans le territoire.

Le pouvoir du sacré et du profane

Les grandes abbayes deviennent le centre pour la reprise de l’agriculture. Et de nombreux châteaux se transforment en centres de juridictions autonomes. Ce sont des fortifications construites à la hâte au Xe siècle pour se défendre des invasions hongroises. Même un ancien centre romain comme Este avait été militarisé. Pour la cité, cet événement devient la base des fortunes féodales et nobles de la famille qui va créer un petit mais vital état au sud de la région. Située dans la ville de Ferrare, la famille Este contrôlera le Polesine jusqu’en 1395.

La transformation 

Le Moyen âge est une période de grand épanouissement social et culturel, en 1222 a été fondée l’Université de Padoue. Presque simultanément, nous assistons le long du continent à une transformation des libres communes en puissantes seigneuries qui se battent entre elles pour l’hégémonie régionale.

La domination des seigneuries

Avec les villes, les événements au cours de la période 1230-1260 ont été dominés par quelques représentants les plus dynamiques de l’aristocratie féodale. Qui s’etaient déjà deplacés dans les villes tout en conservant leur titre de conte d’où leur nom dérivait. On trouve Da Romano, Da Camino seigneurs de Trévise, Da Carrara et d’Este qui seront partie intégrante du Moyen Âge de cette région.

Les seigneurs comme garants du bien-être

Avec leur tradition militaire de longue date et une culture aristocratique qui était une source d’admiration considérable aux yeux de la bourgeoisie, les chefs de ces familles importantes se présentaient comme garants de l’ordre interne, de la sécurité et du pouvoir de la ville. Ils étaient élus aux postes de Podestà (gouverneur) ou Capitano del Popolo (Capitaine du Peuple), sur lesquels se fondait la nouvelle structure du pouvoir.

Les Scaligers de Vérone

Le premier à émerger était la seigneurie de Romano d’Ezzelino, qui avait conquis une partie de la Vénétie centrale et septentrionale. Trévise était tombée dans les mains des Da Camino. À Vérone entre 1260 et 1277, la seigneurie della Scala (aussi connue comme les Scaligers) venait de s’établir comme les alliés du peuple (la classe moyenne des commerçants et des artisans) contre les citoyens les plus importants. Vérone était devenue la capitale d’un Etat puissant, qui à son apogée traversait les Apennins, atteignant jusqu’à Lucca.

La puissance seigneuriale était lente à venir à Padoue, déjà un grand centre commercial avec une université prestigieuse. En 1318, en raison de la menace posée par les Scaliger, Jacopo da Carrara a été élu Capitano Générale.

Une nouvelle ville au nord de la mer Adriatique

En ce moment important de notre histoire, nous avons la naissance d’un centre habité qui va changer la physionomie de cette région. Précisément, une zone située dans la lagune au nord de la mer Adriatique. Comme nous le savons, lors des invasions barbares entre le VIIe et le Xe siècle, les habitants du continent se déplacent sur certaines îles de la lagune situées en face d’Altino qui était une ville stratégique pendant l’Empire romain.

Venise

En conséquence, c’est juste autour de cette période qu’une nouvelle ville va s’installer. Au début, son nom était Rialto. Mais à partir du XIIe siècle, ce centre construit sur l’eau prendra le nom de la Regio X des régions augustéennes: Venetia (Venise).

Le Moyen Âge dans la région de la Vénétie aujourd’hui

Aujourd’hui, nous pouvons retracer le Moyen Âge de la région de la Vénétie. En fait, nous avons différents châteaux et villes fortifiées médiévales qui montrent leur puissance jusqu’à nos jours. Dans cet article, j’en rapporterai quelques-uns, quelques idées à approfondir sur place. Une manière passionnante de découvrir ce monde magique.

Marostica et la partie d’échecs avec des personnages vivants

La ville de Marostica est l’un des sites les plus importants du Moyen Âge en Vénétie. Elle prend l’apparence d’une ville fortifiée grâce aux Scaligers, seigneurs de Vérone. Par conséquent, à Marostica, nous trouvons deux châteaux. Le château supérieur sur le sommet de la colline qui, de nos jours, est en ruine. Mais au contraire le château inférieur est en parfait état entièrement visitable. Comme on peut le voir, un mur fortifié du Moyen Âge relie les deux châteaux de Marostica. Et juste en face du château inférieur, il y a la place des échecs. Ici, depuis 1954, un défi d’échecs a lieu avec des personnages vivants. Un événement où les participants jouent avec les costumes de la Renaissance. Un événement important pour la ville de Marostica qui se passe aux années paires, la première semaine de septembre.

Monselice au sud des collines euganéennes

Monselice était un site fortifié des Lombards, fondé au sud de la région des collines Euganéennes. Ensuite, au Moyen Âge elle devient une commune selon les règles d’Ezzelino qui améliore le système de murs défensifs. Mais à partir de 1327, Monselice devient un domaine des Carraresi seigneurs de Padoue. Et en 1405 elle passe à la République de Venise.

Cittadella et les Carraresi seigneurs de Padoue

Cittadella est une petite ville bien conservée du Moyen Âge. En fait, les Carraresi de Padoue l’ont construite dans les années 1220-21 comme centre stratégique militaire et administratif. Principalement due à sa position, car cette ville fortifiée se trouve à l’intersection de deux routes principales. La première route est celle qui relie Padoue à Bassano, du Sud au Nord. Et la deuxième route est la directrice de Trévise à Vicence qui va de l’Est à l’Ouest. Et elle faisait partie du plus grand système de la Via Postumia voie romaine, partie du Decumanus Maximus, réalisée en 148 av JC. Donc le control de ces deux voies de comunication étaient la force de Cittadella.

Castelfranco Veneto, le Moyen Âge et la Renaissance

Le centre de Castelfranco Veneto vous accueille avec sa tour de l’horloge. Et aussi avec ses deux portes médiévales qui marquaient la voie principale allant de l’Est à l’Ouest, entouré par des murs crénelés. Sûrement, la ville conserve les couleurs et les parfums d’une histoire ancienne. Et d’ailleurs, le centre du château est un petit bijou avec ses divers styles d’architecture. De ceux avec un timbre du Moyen Âge aux édifices avec une matrice du dix-huitième siècle. Comme la cathédrale qui habrite un chef-d’œuvre de Giorgione et le théâtre.

La ville fortifiée médiévale de Montagnana

Montagnana a des murs du Moyen Âge bien conservés qui entourent le centre pour presque 2 km. Du point de vue historique, au Xe siècle, un premier petit fort a été construit afin de protéger la ville. Ensuite elle devient le centre féodal des marquis D’Este. Mais au XIIe siècle, dans ce territoire des batailles se déroulaient entre les troupes d’Ezzelino III da Romano et la faction Guelph dirigée par la famille d’Este. Par conséquent, à la fin, Ezzelino avec ses troupes conquiert la ville et reconstruit le château fort où il ajoute le donjon. C’est la tour la plus ancienne et la plus haute de Montagnana. Au XIVe siècle, Montagnana passe sous le contrôle des Carraresi seigneurs de Padoue qui ajoutent à la ville de nouveaux remparts.

Le Castelvecchio dans la ville de Vérone

Au Moyen Âge, Vérone devient l’une des villes les plus importantes grâce à la seigneurie des Scaligers. Et le Castelvecchio (ancien château) était leur résidence, situé le long du fleuve Adige. A nos jour, ce château habrite le musée civique de la ville.

Asolo

Asolo a été surnommée la Cité aux cent horizons par Carducci. Cette ville médiévale préside un territoire groupé en une trentaine de douces collines. Et elles se trouvent le long des Préalpes de la Vénétie. Le centre de Asolo se présente avec des palais décorés à frésques le long de ruelles garnies d’agréables boutiques. Et en plus sur la place principale de cette petite ville médiévale se trouve un château qui était la résidence de la reine Catherine Cornaro.

Ci-dessus, quelques-uns des centaines de châteaux et de sites médiévaux qui se trouvent dans la région de Vénétie.

Châteaux et forteresses médiévaux dans la région de la Vénétie

Il y a plus de 100 châteaux et forteresses du Moyen Âge dans cette région. Juste en dessous, vous trouverez une carte avec certains d’entre eux.

Excursion d’une journée le long des itinéraires du Moyen Âge 

Château médiéval inférieur à Marostica, place des échecs

Citadelle et Marostica

Castelfranco Veneto, ville médiévale fortifiée de Giorgione

Sur les traces de Giorgione et palladio

Tour de l'horloge Castelfranco Veneto Ville médiévale fortifiée

Citadelle, Castelfranco, Villa Emo

Montagnana, ville fortifiée médiévale, Moyen Âge

Montagnana et Monselice

Vous recherchez un autre endroit?

Pin It on Pinterest

Shares
Share This