Drapeau de la région de la Vénétie
Accueil » Le Nord-Est de l’Italie excursion à thème » La Vénétie république de Saint Marc

La Vénétie république de Saint Marc

La Vénétie, son ancien territoire s’étendait du delta du Pô jusqu’à la haute vallée du fleuve Piave, du XIIe au premier siècle avant JC, où se posent les fondations pour son développement. Le long du se trouvaient les centres commerciaux européens les plus importants de l’époque: on menait l’ambre de la Baltique (résine précieuse et magique), on produisait une métallurgie raffinée, des objets d’os, le verre et on utilisait l’échange de produits exotiques comme ivoire et les œufs d’autruche. La plaine est rendue fértile par plusieurs cours d’eau, et la période d’expansion maximale de la civilisation vénitienne est entre le sixième et le début du quatrième siècle avant JC.

Le commerce et les autres cultures
Situle en bronze laissée par les maîtres vénètes de l'art, un monde figuratif de la vie sociale et politique.

Situle en bronze

Une des empreintes les plus précieuses laissées par les Vénètes, les maîtres de l’art de la situle ont créé sur une feuille de bronze un monde figuratif qui surprend encore: le récit plus explicite de la vie sociale et politique, les idéaux, l’imaginaire collectif.

La haute plaine reste le lieu privilégié pour la chasse et le bois, ainsi que l’élevage de chevaux qui ont rendu célèbre la Vénétie dans toute la Méditerranée. En continuant vers les zones de montagne, l’interaction entre la présence celtique et romaine porte de progressives transformations sociales et culturelles. La vallée du fleuve Piave était la frontière des Vénètes.

Grande fut l’ouverture des Vénètes à d’autres cultures, leur capacité à assimiler les apports et les influences extérieurs, à acquérir de nouvelles connaissances. Économiquement dynamiques, les Vénètes sont favorisés par la position géographique de leur territoir. Donnant sur la lagune, et donc naturellement projeté dans l’Adriatique, il est traversé par un réseau hydrographique complexe, voie naturelle de pénétration dans les régions transalpines.

L’Empire Romain

Au seuil du deuxième siècle avant JC le nord-est de l’Italie est atteint par un changement profond. C’est le moment où Rome, projetée à la conquête de la péninsule, commence à introduire la Vénétie dans sa propre sphère d’action. C’est une réussite qui ne recourt pas à des instruments de coercition, mais qui emmène, en un peu plus d’un siècle, à une complète transformation politique et territoriale.
Pour faciliter le déplacement des armées, le principal instrument de ce processus, les Romains ont construit des voies où, avec les hommes, se déplacent les marchandises et, surtout, les idées. Même la Vénétie, vers le milieu du deuxième siècle avant JC, est traversée par des voies importantes: la Postumia, de Gênes à Aquilée, et la Annia, de Bologne à Aquilée, artères routières qui assureront, au cours des siècles, le développement du nord-est.

Les Vénètes et l’Empire romain

Les Vénètes étaient ouverts depuis des siècles à d’intenses relations commerciales et culturelles avec le monde celtique. Et ils ont défendu leur autonomie politique en s’alliant avec Rome. A l’époque de l’Empire Romain, les lagunes avaient une plus grande extension que les actuelles. Et toutes les villes de la plaine ou au bord des lagunes jouaient un rôle portuaire.

Les réseaux routiers

Les Romains ont fondé Aquilée en 181 av JC. Et les villes de la Vénétie orientale, avec Aquilée, devenaient les bases des opérations romaines au nord de la mer Adriatique. En conséquence, ils ont construit le premier réseau routier pour renforcer le déploiement militaire. En 148 avant JC, ils tracent la Via Postumia d’Aquilée à Gênes. De l’Est à l’Ouest, une route qui traverse également Vérone et Crémone. A noter, la Via Postumia rejoint Rimini, dans la région de l’Émilie Romagne, à travers Adria grâce à la Via Popilia (132 avant JC). À Ariminum (Rimini) se croisaient trois routes importantes de l’Empire Romain: Via Popilia, Via Emilia et Via Flaminia. Donc, la Via Annia était la route principale de la Vénétie, qui reliait Adria à Aquilée en traversant Padoue et Altino.

La centuriation en Vénétie

En 89 av JC, ils commencent la colonisation des terres, connue sous le nom de centuriation, de la Vénétie. En quelques décennies, les villes de cette région deviennent municipium et changent leur aspect. Tout d’abord, avec la construction de murs en briques et la rénovation de l’aménagement urbain. À l’époque augustéenne, Padoue, un district de production commercial et de laine, surpasse toutes les autres villes. Son territoire comprenait les villes d’Abano et de Montegrotto, des centres thermales déjà importantes et bien équipées.

Les trois siècles de 150 av JC à 150 ap JC sont une période de paix et d’une vie provinciale prospère. Mais dans les dernières décennies du deuxième siècle après JC, un nouveau cycle commence. Cela terminera par la chute du monde de l’antiquité tardive.

Après le déclin de l’Empire Romain

Dans toute la Vénétie, aux VIe et VIIe siècles, les surfaces cultivées régressent, les bois et les marécages s’élargissent. De vastes zones non cultivées se forment entre une terre cultivée et l’autre. Toutes les villes réduisent leur espace bâti et habité. Les routes romaines deviennent impraticables et le petit commerce se déplace sur le dense réseau de voies navigables. En l’espace de quelques générations, la plaine se transforme en un marais progressif. En conséquence, cette situation rend impénétrables les vastes zones côtières et les anciennes lagunes.

A l’aube du Moyen Âge

En outre, la montée du lit des fleuves (surtout du Pô) cause des inondations dévastantes. Un vaste territoire de terres peu peuplées, riches en eau et en bois, divise le côté Lombard de la région lagunaire de la Vénétie. Après la conquête de Charlemagne, ils réorganisent la paine du nord-est de l’Italie en sites et territoires frontaliers. Mais le système féodal devait coexister avec des éléments de la tradition juridique romaine. En conclusion, nous sommes aux portes d’une nouvelle ère: le Moyen Âge.

Du continant vers la lagune de la Vénétie

D’autre part, le développement de la sous-région de la lagune de la Vénétie était totalement différent. Tout d’abord, à la fin du VIe siècle, nous voyons la migration des populations locales de la terre vers la lagune. En fait, l’établissement des Lombards poussait les populations des villes vénètes. La plupart d’entre eux vers les bords et les terres émergentes de la lagune. En outre, au VIIe siècle, un thème byzantin entrait dans la communauté, avec des magistrats locaux, dépendants de l’exarque de Ravenne.

La naissance de Venise

Au début du IXe siècle, le siège du Doge était dans un groupe d’îlots. Qui ensemble formaient la « civitas Revoalti », une zone connue sous le nom de Rialto. Note importante, le Doge n’est plus un officier byzantin, mais le chef de l’aristocratie lagunaire. Ainsi que le nom « Venetia » sera transféré de la région augustéenne à la ville de la lagune au douzième siècle. Donc, sur ces petites terres émergées, dans le IXe et Xe siècle se trouvait le premier noyau de la ville. En fait, ces petites terres vont se joindre étape par étape. Afin de former un ensemble unique qu’un réseau dense de canaux traversera.

Le doge

A noter, le nom Doge dérive du latin dux et signifie leader. À la fondation de la ville, le premier Doge Agnello Partecipazio est élu. Et on a la création de la République Vénitienne connue sous le nom de La Serenissima qui durera 1000 ans. En outre, en 828 ils emmènent les reliques de saint Marc l’évangéliste d’Alexandrie, le saint protecteur de Venise.

La position stratégique

Ainsi, du Xe au XIIIe siècle, Venise devient de plus en plus riche. En raison de sa position stratégique entre l’Est et l’Ouest. En fait, avec sa puissance maritime et commerciale, elle conquiert des marchés importants dans les mers de l’Adriatique et de la Méditerranée orientale. Au XVe siècle, le pouvoir vénitien était à son apogée. Ils détenaient les royaumes de Morée, de Chypre et de Candie (Crète). Ainsi que dans le continent, ils conquéraient toutes les principales villes de la région de Vénétie avec Brescia et Bergame. En conclusion, l’Adriatique devenait une mer vénitienne de Corfù au delta du Pô.

Le déclin de la République

Cependant, il semble que le déclin de la République de Venise commence en 1453 en conséquence de la conquête des Turcs de Constantinople dans la même année. Ainsi qu’avec la découverte de l’Amérique. Mais l’évènement le plus important fut la guerre de la Ligue de Cambrai au début du XVIe siècle.

Le gouvernement

Le gouvernement de la République, dès ses premiers jours, s’organisa pour éviter la montée en puissance d’un seul homme. Tout d’abord, plusieurs conseils supervisaient le rôle du Doge. Ainsi que le Grand Conseil rédigeait les lois. Et le Sénat était responsable des affaires étrangères, des questions militaires et économiques. En outre, le responsable de la sécurité était le Conseil des Dix. Ce dernier gardait un réseau de police secrète et d’informateurs. Ce qui a créé une atmosphère de méfiance, mais a assuré le contrôle de tous les aspects de la vie de la ville.

Les régions frontalières de la Vénétie

Comme on peut le voir, la Vénétie est située dans le nord-est de l’Italie et elle est bordée par quatre régions italiennes. On trouve le Frioul-Vénétie Julienne, le Trentin-Haut-Adige, la Lombardie et l’Émilie-Romagne.

De nos jours, la région de la Vénétie est divisée en 7 provinces et les principales villes de chaque province sont:

Venise, Padoue, Vicence, Vérone, Rovigo, Trévise, Belluno.

… Et maintenant, nous allons découvrir cette région …

Quelques suggestions pour des visites guidées, des randonnées, des excursions à thème, des activités en plein air

La Rotonda villa palladienne à Vicence à visiter pendant une excursion guidée

Andrea Palladio

Ici vous trouverez plus de détails et certains itinéraires de ses œuvres. Et même des villas et des palais. En plus, la plupart fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.
Cristal montagne des Dolomites station de ski patrimoine mondial Unesco

Les Dolomites

Ski, ski de fond, escalade, randonnée… découvrez pendant toute l’année ces magnifiques montagnes. Site déclaré patrimoine mondial de l’UNESCO.
Moyen Âge villes fortifiées excursion d'une journée nobles et seigneurs

Villes médiévales

Bourgs fortifiés du moyen-âge, châteaux, monastères, couvents utilisés jusqu’à nos jours. Découvrez cette période importante de notre histoire.
Venise quartier de cannaregio culture et loisir visite guidé à pied

Culture et Loisirs

Les excursions d’une journée incluent différents thèmes. Donc, elles offrent un large éventail d’arguments qui peuvent répondre à tous vos besoins.
Dégustation vins et gastronomie en Vénétie excursion journalière avec chauffeur professionnel

Vins et gastronomie

La Vénétie est bien connu pour des vins importants tels que le Prosecco, Amarone, Soave … ses fromages, la charcuterie, poissons …faisons un toast!
Théâtre olympique visite guidée de Vicence oeuvres de Palladio région de la Vénétie

Les villes d'art

Les 7 capitales provinciales de cette région riches en art et en beauté. Surement des trésors de notre histoire, elles préservent d’importants chefs-d’œuvre italiens.
Fleuve de la Brenta rafting excursion guidée en plein air Vénétie

Activités en plein air

Rafting, randonnée à vélo, canyoning, canoë… Activités en plein air pour découvrir les différents aspects de la région Vénétie. Un grand choix de la plaine a la montagne. Quel plaisir!
Artisanat de la Vénétie excursion d'une journée avec chauffeur professionnel

Artisanat

Grande variété de produits uniques faites avec amour et passion, transmise de génération en génération. Chefs d’œuvre imités dans le monde entier, qui continuent à maintenir leur propre identité.
voies cyclables lagune de Venise à vélo excursion guidée d'une journée

voies cyclables

La découverte de la Vénétie en vélo est une proposition irrésistible de voyage. En pédalant le long des pistes cyclables, les voyageurs peuvent découvrir des lieux et des coins magiques.
… Ci-dessus juste quelques propositions. Avez-vous des demandes particulières? …

TOURISME EN ITALIE
Règion de la Vénétie

=========================================
« Il n’y a pas de monde hors des murs de Verone.
Être bannis d’ici, c’est l’être aussi du monde.
Et l’exil loin du monde c’est la mort.
Le bannissement, c’est la mort sous un faux nom… »

« Romeo et Juliette », Acte 3, Scene 3
– William Shakespeare – ==========================================

Pin It on Pinterest

Shares
Share This