Rovigo capitale provinciale vallée du Pô Vénétie

Le fleuve Pô

La ville de Rovigo et toute la région de la Polesine sont liées au fleuve le plus important d’Italie: le . Et donc, la pénétration de l’eau a imposé une relation spéciale avec la nature que dans le reste de la région. Les canaux artificiels et les pompes de drainage sont les plus pertinents. Et tout le territoir présente des importants assainissements, des géométries de cultures et de peupliers. Par conséquent, un environnement qui se mêle à la spontanéité des roseaux, des goélands, des foulques, des nénuphars et des anguilles. Et même avec un monde amphibien qui donne une analyse sérieuse sur les thèmes de l’environnement.

À l’ère moderne

Rovigo, comme les autres villes d’art, a rejoint au fil des années une position économique et culturelle de tout respect. Et cela est dû grâce au développement de l’agriculture, de l’industrie et du réseau routier.

Le centre de la ville

Notamment, la ville était la connexion entre les vénitiens et les habitants de Ferrare. Mais au cours de la période fasciste, une ville moderne a totalment changé l’aspect d’un lieu du XVe siècle qui était partie de la dynastie Este.

La place principale est dédiée à Victor Emmanuel II. Et autour de laquelle nous trouvons les bâtiments les plus importants de Rovigo. L’Hôtel de Ville, ainsi que le Palais Roverella construit pendant la deuxième moitié du quinzième siècle. Précisément, sur un dessin de Biagio Rossetti qui était l’architecte de la famille Este. En plus, à proximité se trouve la cathédrale avec d’importants oeuvres à l’intérieur.

La zone de la cathédrale

Et à proximité de la cathédrale, nous trouvons la tour Donà et une autre tour tronquée. Ce sont les restes d’un château qui date 920. Il semble que la première tour soit l’une des plus hautes constructions existantes du moyen âge italien.

La rose et Rovigo

Mérite une visite La Rotonda, l’église mariale avec un plan octogonal. À l’intérieur, il y a une fresque avec la Madone et l’enfant qui tient une rose. Il semble que l’étymologie de Rovigo dérive des roses que, pendant l’antiquité, caractérisaient ces zones.

Rovigo capital de province, plaine du Pô

12 + 9 =

Pin It on Pinterest

Shares
Share This