Giandomenico Tiepolo – Venise 1727, Venise 1804

Giandomenico Tiepolo, fils et élève de Giambattista, collabore avec lui en Italie et à l’étranger, à Würzburg et à Madrid. Son style, loin de celui de son père raffiné et grandiose, trouve son expression presque exclusivement dans une représentation plus réaliste. Un résultat qui laisse beaucoup de place à la description de l’attitude et de l’habillement des personnages. Ils se configurent par des traits graphiques caricaturaux et grotesques et se caractérisent par une vivacité narrative remarquable.

Musées européens

Les peintures de Giandomenico Tiepolo sont conservées dans les principaux musées européens (« Minuetto » au musée du Louvre à Paris, « Il burchiello » au Kunsthistorisches Museum à Vienne, « Départ de la gondole » au musée du Prado à Madrid). Parmi les œuvres principales figurent les cycles décoratifs de la villa Valmarana à Vicence (1757) avec des paysages et des scènes de genre. Comme dans la villa de Zianigo et les peintures de l’église de San Francesco di Paola à Venise, avec des participants et des situations fortement caractérisées (« Le démoniaque guéri »).

Giandomenico Tiepolo comme graphique

À noter aussi sa considérable activité en tant que graphiste. Dans ce contexte, Giandomenico Tiepolo reproduit les œuvres de son père en créant également des éléments originaux. Parmi ces œuvres, on peut citer la série graphique de « La fuite en Egypte« , réalisée à Wurzburg en 1753.

Quelques œuvres de Giandomenico Tiepolo

Pin It on Pinterest

Shares
Share This