Le berger - détail

Giovanni Battista Piazzetta – Venise 1683, Venise 1754

Giovanni Battista Piazzetta est le fils d’un sculpteur et graveur sur bois. Il mûrit sa jeunesse à Venise et à vingt ans il s’installe à Bologne dans l’atelier de Giuseppe Maria Crespi. Au cours de ce séjour, Piazzetta est profondément influencé par un style qui reste lié tout au long de sa carrière artistique.

Le retour à Venise

En 1711, Giovanni Battista Piazzetta retourne à Venise, une ville qu’il ne quittera jamais de sa vie. Il ouvre un atelier très actif et obtient d’importantes commandes. Au fil des ans, sa peinture montre un éclaircissement de la palette, tandis que les compositions sont de plus en plus influencées par les artifices de perspective de l’école bolognaise fréquentée au début de sa carrière. Cette tendance, corroborée par l’étude des œuvres de Sebastiano Ricci, est clairement visible dans le retable de l’église Sainte Marie du Rosaire, communement appelée église des Jésuates, à Venise représentant « Trois saints Dominicains« .

Le style de Giovanni Battista Piazzetta

Parallèlement aux retables, il peint de nombreux tableaux avec des demi-personnages qui traitent de scènes de la vie quotidienne et de scènes bibliques interprétées comme des idylles pastorales. Les œuvres sont toujours définies à travers un dessin incisif et une lumière cristalline inspirant des compositions modernes de plusieurs artistes vénitiens tel que Giambattista Tiepolo.

Académie des Beaux-Arts de Venise

En 1750, Giovanni Battista Piazzetta est nommé directeur de la nouvelle Académie des beaux-arts de Venise. Au cours de ses dernières années, il set consacre de plus en plus à l’édition, en fournissant des dessins et en élaborant des compositions pour illustrer des volumes importants.

Quelques oeuvres de Giovanni Battista Piazzetta

Pin It on Pinterest

Shares
Share This