Accueil » 500 ans du ghetto

29 mars 1516 – 29 mars 2016: 500 ans du Ghetto à Venise

500 ans du Ghetto à Venise, la communauté juive se prépare à célébrer l’anniversaire de sa fondation, institué par la République de Venise. Le 29 Mars 1516, le Sénat de Venise approuve la proposition du patricien Zaccaria Dolfin. De rassembler tous les juifs dans une zone de la ville appelée Ghetto, une île ou jusqu’en 1390 étaient placées des fonderies. Cela pour contrôler les marchands juifs en les concentrant dans un endroit spécifique.

Le ghetto

Une date qui a touché l’histoire juive car elle a marqué non seulement un moment de séparation. Mais en même temps, elle a créé un mot qui, au fil des siècles est devenu synonyme de la fermeture et de la discrimination: «Ghetto». Donc le Ghetto a été et il est encore l’un des cœurs pulsants du judaïsme. Un lieu de rencontre et d’échange, le microcosme et le macrocosme des gens du bassin méditerranéen. De l’Espagne au Portugal, ansi que du monde du Levant, comme la Grèce et la Turquie. Et en plus du nord, des peules de l’Allemagne et de l’Europe centrale.

Les synagogues

Au Nord de la mer Adriatique, depuis le Moyen Âge, Venise était le centre du commerce entre l’Est et l’Ouest. Et La présence des Juifs remonte, selon la tradition, au début du XIème siècle. Dans le Ghetto Nuovo, qui au fil du temps devient de plus en plus surpeuplé, on a construit des maisons qui arrivaient même jusqu’au 8ème étage. Au cours de cette période, dans le Ghetto, les Juifs ont construit le plus beau complexe de synagogues du monde. 5 synagogues qui, selon les impositions des autorités, ne devaient pas être reconnues de l’extérieur. Et donc leur splendeur est situé à l’intérieur, ce qui les rend de réels pierres précieuses. Étant des centres d’études, les synagogues sont appelées Scola Tedesca (1529), Scola Canton (1531), Scola Levantina (1538), Scola Italiana (1575) et Scola Spagnola (1580). Note importante, les différentes « scole » ont toujours gardé leurs propres traditions liturgiques. En fait, dans le monde juif, ils existent différents rituels qui peuvent être locaux, régionaux, nationaux et supranationaux.

Aujourd’hui, la fonction liturgique est garantie par deux synagogues (Scola Levantina et Scola Ponentina ou Spagnola). Les autres sont des musées ou elles ouvrent pour des événements spéciaux.

Les portes du Ghetto

Avec la fin de la République de Venise (12 mai 1797) et l’avènement de la municipalité provisoire, qui a reçu l’abdication du doge Ludovico Manin (1789-1797), les cinq portes du Ghetto (3 pour fermer le Gheto Vechio et Novo , 2 du Ghetto Novissimo) ont été démantelées. Et les Juifs ont commencé à avoir le même statut que les autres citoyens. Cette disposition, mise de côté pendant la domination autrichienne (1798-1806), de celle française (1806-1814) et de nouveau les deux dernières autrichiennes (1814-1848 et 1849-1866), devient définitive avec l’annexion de la Vénétie à l’Italie (22 Octobre 1866).

De « Le Marchand de Venise » de William Shakespeare:

Act III, Scene 1 Shylock dit
« …. Il m’a couvert d’opprobre, il m’a fait tort d’un demi million, il a ri de mes pertes, il s’est moqué de mes gains, il a conspué ma nation, traversé mes marchés, refroidi mes amis, échauffé mes ennemis ; et quelle est sa raison ? … Je suis un juif ! Un juif n’a-t-il pas des yeux ? Un juif n’a-t-il pas des mains, des organes, des proportions, des sens, des affections, des passions ? N’est-il pas nourri de la même nourriture, blessé des mêmes armes, sujet aux mêmes maladies, guéri par les mêmes moyens, échauffé et refroidi par le même été et par le même hiver qu’un chrétien ? Si vous nous piquez, est-ce que nous ne saignons pas ? Si vous nous chatouillez, est-ce que nous ne rions pas ? Si vous nous empoisonnez, est-ce que nous ne mourons pas ? Et si vous nous outragez, est-ce que nous ne nous vengerons pas ? Si nous sommes comme vous du reste, nous vous ressemblerons aussi en cela…. »

Pour la célébration des 500 ans, la ville de Venise organise différents évènements sur l’île.

Daniel Tesfamikael project manager Sightseeing in Italy, day excursion, art cities, outdoor activities, professional driverDe Daniel Tesfamikael

Je m’occupe du contenu et de la gestion du site Sightseeing in Italy (Tourisme en Italie). Avec mon blog, je gère aussi tous les articles du site. Ainsi que les médias sociaux pour donner des conseils et des solutions aux voyageurs qui visitent l’Italie. Un pays plein de charme, capable de satisfaire toutes sortes de besoins

Pin It on Pinterest

Shares
Share This